Nouvellement créé la société France Medical Enchères réalisait ce vendredi sa première vente…

Un bistouri adjugé à 3 200 € ! Mais pas n'importe quel bistouri : celui-ci est électrique et permet d'opérer avec une extrême précision pour toutes sortes d'interventions. Et il a trouvé acheteur très rapidement.

Cet appareil de haute technologie faisait partie des 83 lots proposés à la vente ce vendredi matin par la toute récente société France Medical Enchères, une entreprise basée à Saint-Germain-de-la-Grange, entre Plaisir et Beynes. Créée au mois de mai, c'est une émanation d'une maison de ventes aux enchères spécialisée dans le « gros » matériel médical d'occasion (scanners, IRM...).

FME a pris l'option du « petit matériel » d'occasion, des objets dont les mises à prix oscilleraient plutôt entre 100 € et 10 000 €, soit 2 à 10 % de la valeur du neuf, selon l'âge et l'état. Un créneau peu ou pas usité en France.

«Certaines normes peuvent contraindre les professionnels à se débarrasser de matériel en parfait état de marche, explique Nathalie Nikitin, la responsable commerciale de FME. Ailleurs dans le monde, les normes sont différentes et grâce à ces ventes, tous ces objets ont une deuxième vie.»
 

Par Le Parisien  Edition  Ile de France et Oise  - Maxime Fieschi / 21 juin  2019

 

D'autres articles

marteau

INTERVIEW HOSPITALIA AFIB 2021 JEAN-PIERRE CARDOSO - DG

Suite au succès de la plateforme d’enchères en ligne The-Medplace.com, les sociétés Medtrada et British Medical Auctions se sont associées pour créer France Médical Enchères. Spécialisée dans le petit matériel médical d'occasion, cette nouvelle plateforme est un bon moyen « d’allier économies et démarche environnementale », comme nous l’explique Jean-Pierre Cardoso, co-fondateur et directeur général de France Medical Enchères.

Jean-Pierre Cardoso dirigeant de France Médical Enchères interrogé par Elisabeth Assayag dans l'émission La France bouge sur Europe1

FME et l'upcycling sur Europe1, La France bouge.

Le 23 juillet 2020, Jean-Pierre Cardoso, président de France Médical Enchères, a été interviewé par la journaliste Elisabeth Assayag dans le cadre de l'émission La France Bouge sur Europe1, sur le thème de l'upcycling.

pic

Le CHU de Grenoble génère 300 000 € de recettes d'équipements biomédicaux réformés

Les appareils obsolètes mais fonctionnels du CHU de Grenoble sont depuis cinq ans mis aux enchères avec l'aide d'un partenaire. Une logistique désormais rodée et à coût zéro, qui crée une opportunité de gain. En l'occurrence 300 000 euros.