Défibrillateurs, échographes, microscopes, le petit matériel réformé "est collecté dans les établissements puis inventorié avant d'être testé par nos techniciens, pris en photo avant de rejoindre notre catalogue de la vente", a précisé à Techopital Jean-Pierre Cardoso, directeur général de FME. "Il est stocké dans notre entrepôt qui se trouve à Saint-Germain-de-la-Grange [Yvelines], en région parisienne."

France Médical Enchères est une joint-venture entre Medtrada SAS et British Medical Auctions LTD. Son chiffre d'affaires actuel est de 800.000 euros et "nous espérons atteindre les 3 millions d'euros l'année suivante", a-t-il ajouté.

La vente est ensuite externalisée à une société de ventes aux enchères sur internet. "Nous proposons des enchères live, en streaming. Les enchères ont lieu tous les deux mois."

La plateforme FME recense actuellement 48 pays acheteurs dans le monde, notamment: Ukraine, Arménie, Slovénie, Pologne, Guinée, Togo, Kenya, Inde, Pakistan, Royaume-Uni, Italie ou Espagne.
Grâce à ce système, le vendeur a l'assurance que son matériel sera vendu au meilleur prix. La vente inclut la gestion logistique du transport à l'inventaire, jusqu'à la mise en vente et l'encaissement. "La commission de vente est prise chez le vendeur", a fait remarquer le DG.

"Un tiers de nos ventes concernent des pièces détachées", a-t-il complété.
Lors de la dernière enchère, une valeur de 150.000 euros de matériel était à la vente. "Nous disposons de plus de 1.400 petits équipements en vente. L'année prochaine, ces enchères seront organisées tous les mois."
L'entreprise qui compte 7 salariés espère employer une dizaine de salariés d'ici fin 2019.

Quant au site "The-Medplace.com", lancé il y a 3 ans, il est consacré aux équipements médicaux plus importants, plus lourds de type IRM ou scanner.
"Dans ce marché où les intermédiaires sont normalement très nombreux, France Médical Enchères* permet d'apporter de la transparence entre vendeurs et acheteurs", a souligné le directeur. "Nous prévoyons d'ailleurs de multiplier notre chiffre d'affaires par 3, 4 voire 5 et cela très rapidement."
Enfin, France Médical Enchères* souhaite ouvrir une antenne en Autriche

techopital.com / gdl/ab / 30 août 2019

 

Voir l'article sur le site de techoptial

D'autres articles

marteau

INTERVIEW HOSPITALIA AFIB 2021 JEAN-PIERRE CARDOSO - DG

Suite au succès de la plateforme d’enchères en ligne The-Medplace.com, les sociétés Medtrada et British Medical Auctions se sont associées pour créer France Médical Enchères. Spécialisée dans le petit matériel médical d'occasion, cette nouvelle plateforme est un bon moyen « d’allier économies et démarche environnementale », comme nous l’explique Jean-Pierre Cardoso, co-fondateur et directeur général de France Medical Enchères.

Jean-Pierre Cardoso dirigeant de France Médical Enchères interrogé par Elisabeth Assayag dans l'émission La France bouge sur Europe1

FME et l'upcycling sur Europe1, La France bouge.

Le 23 juillet 2020, Jean-Pierre Cardoso, président de France Médical Enchères, a été interviewé par la journaliste Elisabeth Assayag dans le cadre de l'émission La France Bouge sur Europe1, sur le thème de l'upcycling.

pic

Le CHU de Grenoble génère 300 000 € de recettes d'équipements biomédicaux réformés

Les appareils obsolètes mais fonctionnels du CHU de Grenoble sont depuis cinq ans mis aux enchères avec l'aide d'un partenaire. Une logistique désormais rodée et à coût zéro, qui crée une opportunité de gain. En l'occurrence 300 000 euros.